Invasion plastique : le Top 10 des initiatives qui changent tout

La pollution par le plastique est un véritable fléau pour notre environnement, notre biodiversité et aussi notre santé. Heureusement, des alternatives émergent ! Un petit tour d’horizon des dix meilleures initiatives qui changent littéralement la face du Monde.

Des chiffres (un peu) alarmants

En 2016, plus de 310 millions de tonnes de déchets plastiques ont été générés dont un tiers se sont retrouvés dans la nature. Les conséquences sont d’autant plus dramatiques sur nos océans qui subissent de plein fouet cette crise environnementale : 80% des déchets terrestres se retrouvent dans la mer. Il y a plus de 150 millions de tonnes de résidus de plastique dans les océans… dont une partie forme le « septième continent », cette gigantesque plaque d’environ 3,5 millions de kilomètres carrés de déchets à la dérive dans l’océan Pacifique. A ce rythme, d’ici 2050, les océans contiendront plus de plastique que de poissons.

Saviez-vous que les océans hébergent le deuxième poumon de la Terre, le plancton, qui fournit à lui seul 50% de notre oxygène ? On comprend que cette situation met en danger les écosystèmes marins mais aussi notre propre survie. Nous devons sauvegarder nos océans de l’invasion plastique malgré notre système défaillant d’élimination du plastique. Et nous le ferons dans un avenir proche grâce à quelques initiatives géniales qui changent la donne !

Le Top 10 des meilleures innovations anti-plastique

  • Plastic Odyssey, un catamaran « éco-héroïque » qui transforme les déchets plastiques marins non recyclables en carburant pour bateau. Tour du monde prévu en 2020 ! ;
  • Le Manta des Sea Cleaners, le plus grand multicoque du monde conçu pour collecter et compresser des tonnes de déchets plastiques, prendra la mer en 2022 afin de nettoyer nos océans ;
  • Le projet Ocean Cleanup déploie une trentaine de barrières filtrantes longues d’environ deux kilomètres sur la grande plaque de déchets du Pacifique afin de collecter et recycler les détritus du septième continent ;
  • Avec SoluBag, fini les sacs toxiques pour l’environnement! Inventé et commercialisé au Chili, ce nouveau sac est non-polluant : il est soluble dans l’eau chaude et sa matière exclut le pétrole dans sa composition ;
  • PlasticRoad ou la construction de routes en plastique des océans, une invention néerlandaise inspirée des 10000 km de routes indiennes construites en plastique de décharges publiques ;
  • La marque espagnole Ecoalf qui promeut la « nouvelle génération » de prêt-à-porter recyclé 100 % en matière plastiqueprovenant des eaux de la Méditerranée ;
  • La construction de maisons en plastique recyclé des colombiens Conceptos Plasticos offre une opportunité de se loger à moindre coût tout en recyclant les déchets plastiques ;
  • Plastic Whale fabrique des meubles à partir du plastique repêché dans les canaux d’Amsterdam ;
  • Le mouvement citoyen mondial Plastic Attack se développe afin de lutter contre le suremballage des produits industriels dans plus de 50 villes du monde ;
  • L’organisme camerounais Madiba et Nature promeut l’écotourisme à travers la récupération et la transformation des déchets plastiques flottants dans les rivières en embarcations de fortune pour transporter les touristes et les pêcheurs locaux.

Zéro-Déchet : Quand la science et les marques s’y mettent

La science avance en la matière : Ideonella sakaiensi, une bactérie mangeuse de plastique a été découverte en 2016 ! Elle est actuellement à l’étude pour utiliser ses performances dans un processus industriel de destruction des plastiques.

Du côté institutionnel, ça bouge aussi. A la Commission Européenne, les annonces foisonnent concernant des propositions d’interdiction dès 2020 des objets à usage unique en plastique comme les cotons-tiges, les couverts, les assiettes, les pailles, les mélangeurs à cocktails… Et du coup, les grandes marques s’y mettent ! Les pailles et couverts en plastique sont progressivement remplacés par des matériaux recyclables par les plus grosses multinationales de l’agro-alimentaire, qui se sont également engagés à n’utiliser que des emballages réutilisables, recyclables ou compostables d’ici 2025.

En plus de toutes les campagnes « zéro déchets », une grande opération de sensibilisation, le #NoPlasticChallenge, est organisée cette année du 22 au au 5 juin par l’association No Plastic in my Sea. Elle promeut les 15 éco-gestes nous permettant de réduire collectivement notre consommation de plastique et ainsi soulager la planète. Rendez-vous sur Apressi.re pour lire le dernier article consacré au sujet.

Parce que vivre sur une Plastic Planet est loin d’être notre rêve collectif, parce que nous voulons que ça change maintenant, chacun doit faire sa part à l’image du Colibri. Et quand l’humanité s’organise pour lutter contre l’invasion plastique…ça marche ! La même « révolution » se passe aussi dans le domaine de l’alimentation. Envie d’en savoir plus sur la tendance Bio, de plus en plus à l’honneur dans nos assiettes ? C’est par ici !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s