Comment devenir minimaliste au quotidien ? 7 conseils pratiques

Le minimalisme, c’est vivre mieux avec moins. Une pratique à laquelle nous sommes nombreux à réfléchir, surtout en cette période de confinement lié au Covid-19, qui nous pousse à l’introspection. Vous avez le sentiment que vous devez alléger vos placards qui débordent d’affaires que vous ne portez jamais ? Vous en avez assez de dépoussiérer des objets que vous n’utilisez pas ? Le volume de vos déchets vous alarme ? Vous vous demandez aussi peut-être comment consommer différemment afin de réduire votre impact écologique et préserver la planète. (Re)Découvrez ce qu’est le minimalisme et nos sept conseils pratiques pour le mettre en oeuvre au quotidien. 

Un grand merci à Alexandra Stoecklin (https://www.algocrea.com/) qui a écrit cet article pour le blog Ma Petite Révolution du Bonheur ! 🙏🏽

Être minimaliste : définition

Être minimaliste, c’est avant tout adopter une philosophie de vie qui vise à être heureux avec l’essentiel, c’est-à-dire peu. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas qu’une question d’économie ou de dépense, ni même d’avarice ou de pauvreté.

Ne pas confondre le nécessaire et le superflu

La meilleure façon de comprendre ce que signifie être minimaliste passe par l’exemple. Vous pouvez vous offrir une jolie jupe ou un élégant smoking si cela vous comble de joie. Si vous portez ce vêtement régulièrement, c’est un bien nécessaire. Par contre, quel est l’intérêt d’acheter un habit que vous oublierez presque aussitôt rangé dans votre armoire ?

Le minimaliste s’épanouit à travers l’immatériel. C’est-à-dire qu’il s’enrichit de ses relations avec les autres, des expériences qu’il vit, des informations qu’il partage. Il est davantage porté sur l’action que sur la possession

Voici une liste non exhaustive de petits plaisirs de la vie en mode minimaliste :

  • dîner avec des amis ;
  • jouer avec ses enfants ;
  • discuter avec ses parents ;
  • se former à une discipline ;
  • lire un roman ;
  • cuisiner un bon repas ;
  • se promener dans la nature.

La liste des choses qui nous font du bien sans remplir nos armoires inutilement pourrait être très longue. Je suis sûre que vous avez un exemple qui vous concerne en tête !

Comment savoir si j’ai besoin d’un objet ou si j’entasse ?

Ne tombez pas dans l’excès en stoppant vos dépenses. Le minimaliste se pose quelques questions pour savoir si un achat qu’il effectue est légitime : 

  • est-ce que je vais utiliser cet objet à plusieurs reprises dans les six mois à venir ? 
  • est-ce que je possède déjà un objet présentant la même fonction chez moi ?
  • est-ce que j’ai un réel besoin ou seulement l’envie de dépenser de l’argent ?
  • est-ce que cet objet est juste beau, mais inutile ?
  • est-ce que je ne pourrais pas trouver des aliments avec moins d’emballage ?

Au fond de vous, vous savez avant d’effectuer un achat s’il est nécessaire ou superflu.

Engager une réflexion minimaliste 

L’exemple de mon cheminement 

Je suis devenue minimaliste en plusieurs étapes. Tout d’abord lorsque ma famille et moi avons déménagé, passant d’un appartement à une maison. En faisant les cartons, j’ai réalisé que j’avais assez de vêtements pour habiller tout mon village et tellement de décorations que j’aurais pu ouvrir une boutique. Ça m’a donné le vertige et je me suis fait la promesse d’opter pour une déco minimaliste pour notre nouveau chez nous. Première étape.

Ensuite, ma fille est venue au monde. Elle a été couverte de cadeaux par nos proches. Au bout de quelques mois, je me suis rendu compte qu’elle n’avait jamais porté certains vêtements. Quel énorme gaspillage engendré par notre société de consommation… Pour la naissance de mon fils, j’ai clairement expliqué mon point de vue à mes proches pour être minimaliste avec mon bébé. Deuxième étape.

Ensuite, nous avons eu la malchance de nous faire cambrioler. L’expérience est affreuse et je ne la souhaite à personne. Pour le coup, moi qui trouvais que j’avais trop de tout, j’ai été servie. L’une des choses qui m’a le plus choquée a été de lister pour la compagnie d’assurance tout ce que l’on nous avait volé. J’étais arrivée à un stade où je ne savais même plus tout ce que je possédais. Cela a été l’ultime déclic de mon changement de vie : dans cette société de consommation abusive, nous stockons dans le but d’un plaisir éphémère lors de l’achat. 

Les avantages du minimalisme dans la vie de tous les jours

Si vous choisissez d’adopter un mode de vie minimaliste, vous gagnerez sur tous les points : 

  • économies réalisées en dépensant moins et en revendant vos objets inutiles ;
  • gain de place dans les armoires et la maison ;
  • gain de temps lors du dépoussiérage de la décoration ;
  • plus d’argent disponible pour épargner, investir, voyager… ;
  • conscience plus légère, car vous ne participerez plus au gaspillage planétaire ;
  • générosité en offrant vos biens superflus ;
  • valeurs de partage transmises à vos enfants et d’imagination pour vivre mieux avec moins.

7 astuces simples pour vivre en mode minimaliste

Vous rêvez de vous désencombrer d’objets inutiles, tout en vous tournant peu à peu vers des actions épanouissantes sans passer par le matériel ? Si vous ressentez aussi ce sentiment d’amasser trop de choses inutiles, voici sept conseils pratiques pour alléger votre conscience, vos armoires, aider les autres et vous sentir mieux.

  1. S’accorder du temps

La première astuce pour tendre vers une vie plus minimaliste consiste à se laisser le temps du changement. Chaque tâche compliquée peut être fractionnée en actes plus simples et rapides. Comme ça, vous ne perdez pas votre motivation face à l’ampleur de la tâche.

Comme le dit l’expression : « commencez par le commencement » ! Et fixez vos objectifs : Se séparer de certains objets ? Gagner de la place ? Dépenser moins ?

Selon votre objectif, débutez petit, par exemple en :

  • triant quelques objets que vous n’aimez pas du tout ;
  • estimant l’espace dont vous auriez besoin pour vous sentir plus à l’aise ;
  • diminuant votre budget shopping de moitié ;
  • réduisant la taille de votre sac poubelle hebdomadaire…
  1. Effectuer du tri

Deuxième astuce : n’effectuez pas tout votre tri en un jour, mais petit à petit. Utilisez des cartons pour les objets et des sacs pour les vêtements. Pas question de se séparer de ce qui a une valeur sentimentale ou de ce que vous utilisez ! Les extrêmes nuisent. Tendez vers l’essentiel, pas vers le néant.

  1. Se débarrasser intelligemment

Quand les choses inutiles sont empaquetées, deux options s’offrent à vous : les donner ou les vendre. Pour les vêtements, de nombreux sites en ligne permettent de revendre des vêtements de marque, des accessoires ou toute sorte d’objets. Les dépôts-ventes et les associations apporteront une seconde vie aux objets que vous délaissez.

Pour cette troisième astuce, vous pouvez également demander autour de vous si quelqu’un a besoin ou envie d’un des objets dont vous vous séparez pour commencer une nouvelle vie minimaliste. Surtout, ne jetez rien ! Cela mettra du temps, mais chacun de vos biens finira par trouver preneur.

  1. Se questionner avant d’acheter

Lorsque votre maison sera débarrassée de l’inutile, faites vos courses, faites-vous plaisir, vivez, mais posez-vous toujours les questions suivantes : en ai-je vraiment besoin ? Quand vais-je l’utiliser ? Est-ce que je n’ai pas déjà un objet qui ferait l’affaire ? Cette quatrième astuce est capitale pour ne pas vous retrouver dans un cercle vicieux qui consiste à se délester pour racheter du neuf.

  1. Planifier des activités plaisantes

Si vous aimez faire du shopping, les débuts de votre nouvelle vie de minimaliste seront peut-être compliqués. Pour vous changer les idées, écrivez une liste d’activités ou de choses que vous affectionnez : promenade, visite, apprentissage, cuisine, passer du temps avec des amis… Cette cinquième astuce orientera votre esprit vers d’autres centres d’intérêt que la possession d’objets. Dans un premier temps, délaissez vos copines accros au shopping qui pourraient vous influencer dans la mauvaise direction.

  1. S’entourer de personnes dans votre situation ou bienveillantes

Pour obtenir des conseils pertinents et échanger avec des personnes en mode minimaliste ou en passe de le devenir, vous pouvez consulter des articles qui traitent du sujet sur internet et rejoindre des groupes de discussion.

Cette sixième astuce vous aidera à suivre votre instinct et vos envies tout en dialoguant. Personne ne possède la recette du bonheur, car nous sommes tous uniques, mais tous les conseils sont bons à prendre. Agissez en toute conscience pour vous satisfaire de moins.

  1. Se réjouir des petits riens qui font le quotidien

Nous traversons une période difficile, propice à ralentir et à se concentrer sur ce qui fait réellement notre bonheur. Vous avez peut-être vos enfants à la maison tous les jours. À leur contact, vous vivez l’essentiel, car ils s’émerveillent de tout. Ils seront les premiers à vous faire remarquer l’oiseau sur le rebord de la fenêtre ou à vous demander pourquoi les nuages sont blancs, pourquoi ci ou pourquoi ça… Faites comme eux et posez-vous les bonnes questions. Cette septième et dernière astuce va vous apprendre à aimer la vie pour ce qu’elle est.

Qu’est-ce qui vous épanouit ? Si vous connaissez la réponse, foncez et amusez-vous. Si vous ne savez pas, prenez le temps d’y songer. La réponse arrivera bientôt : elle devrait être simple et minimaliste.

Quand les biens que nous possédons semblent comparables à des boulets que nous traînons, cela signifie que nous avons besoin de légèreté. Grâce à ces sept conseils, vous pourrez appliquer le minimalisme à votre garde-robe, à vos décorations, ou encore à vos choix alimentaires vis-à-vis d’emballages superflus. Devenir minimaliste au quotidien n’est pas synonyme de vide, mais de paix intérieure. On retrouve le chemin du bonheur. Profitez aussi de ce temps de pause que nous impose le confinement national pour vous rapprocher des vraies valeurs de la Vie : amour, complicité, joie, partage, découverte… Après tout, c’est avant tout cela être minimaliste, non ? 🦋

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s